Lappeenranta
Accueil
Qu'est-ce-que la DAF?
Santé
Histoire du Dogue Argentin
Accueillir un chien
La relation maître et chien
Le choix de la race
Le temps à lui consacrer
L'éducation
La garde
L'aboiement sur commande
La garde d'objets
La défense du maître
Trouver le bon compromis
Le bien-être
Garde et défense
Les affections cutanées

Le temps à consacrer à un chien

Si vous voulez adopter un chien, sachez que vous devrez lui consacrer du temps, et ce dès l'arrivée de l’animal dans votre foyer. Peu importe qu'il s'agisse d'un chiot ou d'un animal plus âgé, vous devrez prendre trois ou quatre semaines de congés afin de pouvoir être à ses côtés pendant la phase d'adaptation, lui montrer son nouvel univers et l'aider à trouver ses repères.

Les chiots ont particulièrement besoin qu'on leur consacre du temps. En effet, leur mère et leurs frères et sœurs leur manquent, ils ont beaucoup de choses à apprendre et doivent se familiariser avec un nouvel environnement. Ils devront s'habituer très progressivement à rester seuls, même un court moment, sans céder à la panique. Il est en effet tout à fait incompréhensible pour un chien de devoir se séparer de sa meute, à laquelle se substitue désormais son maître.

Pendant ses six premiers mois, un jeune chien nécessite vraiment beaucoup d'attention.

Par la suite, une fois habitué, un chien plus âgé peut rester seul jusqu’à quatre heures d'affilée. Vous pouvez donc envisager d'adopter un chien si vous travaillez à mi-temps. En revanche, n'essayez pas d’imposer à votre animal une absence plus longue si personne d'autre que vous ne peut s’occuper de lui.

Un chien n'aime pas être exclu des activités de son maître. Dans l'absolu, il souhaite participer à tout. Comme il partage fort heureusement la plupart du temps la maison de ses maîtres, il est difficile pour ces derniers de déterminer combien de temps ils lui accordent. Prévoyez néanmoins de lui consacrer au moins une heure par jour (davantage pour certains) en exclusivité.

Vous occuperez ce temps le promener, à jouer et chahuter avec lui, mars aussi et surtout à faire son éducation. En effet, ces petits futés n'ont pas seulement besoin de se dépenser physiquement, Il convient généralement de stimuler leur matière grise.

Tous les propriétaires de chien devraient prendre le temps de faire suivre à leur animal des stages spécialisés. Il en existe de toutes sortes, depuis les stages organisés pour les tout-petits pendant la phase d'imprégnation, afin de faciliter le contact avec leurs congénères et de les aider à prendre de I assurance dans les situations les plus variées, jusqu'à la formation de chiens guides d'aveugles en passant par les divers types de dressage chasse, garde, etc.).

Le maître doit donc nourrir son chien et assurer son entretien (lui brosser la robe et les dents, surveiller sa santé), mais il doit aussi s’occuper de son animal lorsque celui-ci est malade. Il faut alors le conduire chez le vétérinaire, le soigner, et parfois renoncer à un rendez-vous Important.

Êtes-vous prêt à faire ce sacrifice ?