Lappeenranta
Accueil
Qu'est-ce-que la DAF?
Santé
Histoire du Dogue Argentin
Accueillir un chien
La relation maître et chien
Le choix de la race
Le temps à lui consacrer
L'éducation
La garde
L'aboiement sur commande
La garde d'objets
La défense du maître
Trouver le bon compromis
Le bien-être
Garde et défense
Les affections cutanées

L'histoire du Dogue Argentin

A la fin du siècle dernier et plus précisément en Argentine, dans la région de Cordoba, le docteur Antonio Nores Martinez et sa famille furent impressionné par un grand chien, le chien de combat de Cordoba. Cette race comme son nom l’indique était malheureusement utilisé dans les combats entre chiens. Courageux, puissant, valeureux, il manquait toutefois de rapidité. Et du fait de sa férocité envers ses congénères, il n’était pas adapté à la pratique de la chasse.

Le docteur Matinez mis tout en œuvre pour éviter que la race disparaisse dans le but d’en développer une meilleure. Pour y arriver, le docteur a eu besoin de faire beaucoup de recherches sur les chiens de chasse argentin et a défini les profils d’un chien adapté à ses attentes.

Il souhaitait un chien calme quand il était avec son maître mais capable de défendre son territoire en cas d’intrusion. Il voulait également un chien doté d’un bon flair et en mesure de chasser le puma. Pour cela le chien devait être capable de sauter des obstacles et de se déplacer aisément sur les terrains accidentés. Il fallait également que le chien soit blanc pour être plus facilement visible lors des parties de chasse.

Pour améliorer considérablement le flair, le docteur fit des croisements avec des pointers. Afin d’augmenter sa taille et son poids, il utilisa des danois. Pour que le chien garde un caractère téméraire, il utilisa des bull terrier. Le dogue de Bordeaux a lui été utilisé pour augmenter la force et la puissance des mâchoires. Pour améliorer son intelligence, il utilisa des boxers et des bulldogs anglais. Pour terminer, il utilisa également le lévrier irlandais afin de bénéficier de sa vitesse et de sa puissance. Pour avoir la peau claire et une belle stature, il utilisa le matin des Pyrénées.

En 1928, le docteur Martinez a enfin présenté le standard officiel du Dog Argentin.