Lappeenranta
Accueil
Qu'est-ce-que la DAF?
Santé
Histoire du Dogue Argentin
Accueillir un chien
La relation maître et chien
Le choix de la race
Le temps à lui consacrer
L'éducation
La garde
L'aboiement sur commande
La garde d'objets
La défense du maître
Trouver le bon compromis
Le bien-être
Les affections cutanées

Réussir l'accueil de votre chien

Enfin à la maison ! Le chien a avant tout besoin de temps et de calme, pour tout explorer et flairer. Selon son caractère, il explorera sa future demeure soit avec curiosité et hardiesse, soit avec prudence et timidité.

Ouvrez à votre chien toutes les pièces dans lesquelles il pourra pénétrer, montrez-lui où il mangera et dormira, et amenez-le dans le jardin si vous en possédez un.

Evitez un accueil bruyant et tumultueux avec enfants, famille et amis ; cela l'effrayerait. Quand les premières émotions sont apaisées, il faut songer à e nourrir. Maintenant, le chien se sent un peu en famille, parce qu’il a compris qu'on lui donne à manger et qu'on prend soin de lui.

C’est le moment de la pause. Auparavant, et surtout s’il s'agit d’un chiot, il doit sortir pour se soulager. Durant toute la période au cours de laquelle vous l'apprivoisez, veillez à ce que les journées soient calmes, que leur déroulement soit régulier afin que l’animal s’habitue à leur rythme et à leurs particularités.

Où le chien doit-il dormir ?

Tous les chiens ont besoin d'un coin à eux, où ils puissent se retirer. Indiquez clairement dès le début au chien où il peut dormir, et où cela lui est interdit.

Où dormir dans la journée : un coin tranquille, à l'abri des courants d'air, dans une pièce où la famille se rassemble. Les chiens aiment à se sentir protégés, un recoin dans un angle de la pièce de séjour est l'idéal.

Vous pouvez aussi lui céder un fauteuil. Mais si, par contre, vous ne voulez pas qu'il s’assoit sur les sièges, vous devez le lui interdire nettement dès le début.

Vous devez accepter le choix de l'endroit par l'animal -à condition qu'il soit raisonnable, et y étendre une couverture.

Où dormir la nuit : dormir avec son chien dans le lit ou non est un choix personnel. Si le chien est bien soigné et ne souffre pas de parasites, il n'y a aucune contre-indication hygiénique.

Mais si vous ne voulez pas qu'il dorme dans votre lit, vous devez être ferme dès le début. Le tendre petit chiot, s’il a dormi au lit les premières semaines, voudra conserver ce privilège quand il aura atteint sa taille.